Le bio trop cher !

FILIÈRE OPAQUE

En Suisse, aucune base légale ne permet aujourd’hui de connaître les chiffres. «Nous soutenons à 100% la démarche de Jacques-André Maire», réagit Robin Eymann, responsable politique économique de la Fédération romande des consommateurs. «Nous voulons faire cette même enquête sur le bio depuis des années. Mais, dans notre pays, c’est impossible tellement la filière est opaque.»

Lire l’article du Matin du Soir 28.09.2017

Share

Les commentaires sont clos.