Schneider-Ammann contre les agriculteurs

Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann finira par signer l’arrêt de mort des agriculteurs suisses !

Johann Schneider-Ammann veut rapidement signer avec le Mercosur

Si les négociations européennes aboutissent, les exportateurs helvétiques feront face à une concurrence importante et y laisseront des plumes. (Crédits: afp)

Stratégie controversée

Le Conseil fédéral a pris en compte ces évolutions dans sa «Vue d’ensemble pour le développement de la politique agricole» publiée en novembre. La réforme prévue dès 2022 préconise une ouverture des frontières aux produits agricoles. Elle propose notamment une intensification des accords de libre-échange et une réduction de la protection douanière en vigueur en Suisse.

Boycott de l’Union suisse des paysans

La rencontre de mardi s’est tenue sans les représentants de l’Union suisse des paysans (USP) qui ont boycotté l’événement. Ils dénoncent le fait que la discussion sur le traité avec le Mercosur se base sur la “Vue d’ensemble du développement de la politique agricole”, une stratégie présentée en novembre par Johann Schneider-Ammann. Or, il s’agit de deux sujets différents, explique l’USP.

Economie satisfaite

Economiesuisse salue l’engagement du Conseil fédéral. «Seul un accès équivalent peut éviter une discrimination dangereuse des entreprises implantées en Suisse», écrit-elle dans un communiqué, attendant une participation constructive des agriculteurs dans ce dossier.

Lire les articles:

Qui est Johann Schneider-Ammann:

Share

Les commentaires sont clos.