Trois abeilles sur quatre?

L’effet catastrophique des néonicotinoïdes – une famille de pesticides très contestés – sur le déclin des abeilles est connu. Mais son ampleur va au-delà de tout ce qu’on pouvait imaginer. C’est ce que viennent de démontrer quatre chercheurs neuchâtelois, dont l’étude est publiée dans la prestigieuse revue américaine Science.

Lire l’article Le Matin 6.10.2017

Share

Les commentaires sont clos.