Historique

  • Le groupe de travail « abeilles et apiculture bio » s’est formé en juin 2016 sous l’impulsion de BioConsommActeurs, regroupant différents partenaires dont BioConsommActeurs évidemment, FiBL, BioSuisse, Geneviève Burkardt (apicultrice et conseillère apicole Nord Vaudois), Sonia Burri-Schmassmann (présidente de la SAR), et BioVaud.
  • L’objectif principal de ce groupe de travail est de développer l’apiculture biologique en Suisse romande, par analogie à AGNI en Suisse alémanique. Les buts sont d’identifier, de fédérer et de coordonner les activités liées à l’apiculture biologique entre les cantons romands et les différents instituts ; de proposer des cours et des soirées d’informations par rapport aux attentes biologiques.
  • Le nombre de personnes participantes à ce groupe d’intérêt romand a évolué avec le temps. Nous sommes aujourd’hui 8 personnes: Manuel Perret (président de BioConsommActeurs), Pascal Olivier (BioSuisse), Raphaël Charles (FiBL), Frank Siffert (BioVaud), Geneviève Burkardt (apicultrice et conseillère apicole Nord Vaudois), Patrick Vogel (apiculteur neuchâtelois et inspecteur des ruchers), Guillaume Schneider (apiculteur vaudois) et Jo-Anne Perret (ingénieure agronome et secrétaire du groupe de travail). Nous nous réunissons 4 fois par an. Nous avons déjà organisé 2 soirées d’information: une dans le canton de Vaud et une autre dans le canton de Neuchâtel, les 26 janvier et 9 février 2017, ouvertes à toutes personnes intéressées par l’apiculture biologique. Ces 2 soirées d’information ont remportées un fort succès, réunissant plus de 150 personnes. Nous avons également organisé un cours technique en vue d’une démarche de labellisation, le 1er avril 2017 à Yverdon-les-Bains, réunissant 25 personnes. Suite au cours, 15% des inscrits ont fait une demande de labellisation.
  • Au printemps 2017, certains délégués du groupe de travail « abeilles et apiculture bio » ont constitué une fiche d’information intitulée “Feuille de route pour la labellisation de l’apiculture bio”. Celle-ci est désormais utilisée comme base principale des étapes à suivre pour l’obtention du label bio Bourgeon ou Demeter.
  • Début 2018, le groupe de travail se constitue en association « Apiculture Bio.ch » (site internet en construction), continue de travailler avec les mêmes objectifs et commence à être considéré par les instances officielles et apicoles. Trois cours se sont déroulés en 2018: deux soirées d’échanges « Agriculteurs et apiculteurs », le 28 mars à la ferme en reconversion bio de Rovéréaz à Lausanne et le 17 août au domaine du Clos des papillons, chez Corentin Tissot, ainsi qu’un cours technique d’une journée le 17 novembre à Yverdon-les-Bains.
  • Début 2019, Guillaume Schneider décide de quitter le comité de l’association pour des raisons personnelles. Il est alors remplacé par Philippe Roth (apiculteur bio neuchâtelois et président de la fédération cantonale d’apiculture neuchâteloise).
Share

Les commentaires sont clos.